Un tiers-mondisme français?

Je documente actuellement…

les manifestations des banlieusards parisiens en 2005 et les réactions de la population française envers une population immigrante de plus en plus nombreuse. La montée des migrants maghrébiens, notemment depuis la crise du flux migratoire en 1974, pose des tensions sociales entre les français “de souche” (terme très marginal en lui-même) et les Nords-africains. Par contre, ce sont les failles du système de naturalisation du gouvernement français ainsi que les limites de l’intégration des nouveaux arrivés et leurs descendants, qui doivent préoccuper les Français. La présence de ghettos et de bidonvilles souligne le dilemme de l’accès aux logements, de l’égalité des chances et plusieurs éléments qui remettent en question le fondement même du républicanisme français.

Chose certaine: l’élite française doit s’éloignée du mythe républicain afin de réconcilier son peuple divisé.

https://i1.wp.com/smarthistory.org/assets/images/images/delacroix_Liberty.jpg
Delacroix, of course.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: